gaie

gaie

gai, gaie adjectif (gotique gâheis, impétueux) Qui est enjoué, souvent prêt à rire, toujours de bonne humeur : Un garçon gai. Un caractère gai. Qui rit, s'amuse, est joyeux, de bonne humeur ; qui manifeste cette gaieté : À la fin du repas tout le monde était très gai. Un gai sourire. Qui est joyeusement animé, vivant, vif, alerte ; se dit d'une réunion où l'on s'amuse : La soirée a été très gaie. Qui met de bonne humeur, inspire la gaieté ; joyeux, riant, clair : Un gai soleil d'été. Une musique gaie. Une couleur gaie. Se dit d'une œuvre qui fait rire, amuse ; divertissant : Une pièce gaie.gai, gaie (difficultés) adjectif (gotique gâheis, impétueux)gaygai, gaie (expressions) adjectif (gotique gâheis, impétueux) Familier. C'est gai !, se dit par antiphrase de quelque chose de fâcheux, de catastrophique. Être un peu gai, avoir un peu trop bu, être un peu gris, ivre. Gai comme un pinson, très gai, très joyeux. Gaie science ou gai savoir, se disait autrefois de la poésie des troubadours (par opposition à la théologie, à la philosophie, etc.). ● gai, gaie (homonymes) adjectif (gotique gâheis, impétueux) gay adjectif et nom guai adjectif masculin guais adjectif masculin gué nom masculin guet nom masculingai, gaie (synonymes) adjectif (gotique gâheis, impétueux) Qui est enjoué, souvent prêt à rire, toujours de bonne...
Synonymes :
- enjoué
- folâtre
- réjoui
- sémillant
Contraires :
- accablé
- attristé
- cafardeux (familier)
- mécontent
- neurasthénique
Qui rit, s'amuse, est joyeux, de bonne humeur ; qui manifeste...
Synonymes :
- agréable
- émoustillant
- rigolo (familier)
Contraires :
- mélancolique
- sérieux
- sévère
Qui est joyeusement animé, vivant, vif, alerte ; se dit d'une...
Synonymes :
- animé
- drôle
- folichon (familier)
- réjouissant
Contraires :
gai, gaie adjectif et nom Francisation de gay.

gai, gaie
adj.
d1./d Qui a de la gaieté, qui est enclin à la bonne humeur. Avoir un caractère gai. être gai comme un pinson.
|| (Belgique) Qui est amusant, agréable.
|| Mis en gaieté par la boisson. Nous n'étions pas ivres, simplement un peu gais.
d2./d Qui marque, qui exprime, qui inspire la gaieté. Un visage gai. Une chanson gaie. Une couleur gaie, claire et fraîche, vive.
|| Par antiphr. Contrariant, désagréable. C'est gai!

gai, gaie [ge, gɛ] adj.
ÉTYM. V. 1170; anc. provençal gai, t. du vocabulaire des troubadours, du gotique gâheis « rapide, vif » ou (Guiraud), sans exclure une infl. de celui-ci, forme pop. issue du lat. vagus « errant; mobile; sans contrainte » (→ 3. Vague), l'idée de liberté de mouvement ou d'action apparaissant comme dominante dans les premiers emplois du mot et de ses dérivés (ex. : s'égailler).
1 (Êtres vivants). Généralt après le nom, en épithète. Qui a de la gaieté (au sens 1.); qui est animé par une disposition heureuse et vive. Allègre, badin, content, enjoué, espiègle, folâtre, gaillard, guilleret, hilare, jovial, joyeux, mutin, réjoui, rieur, rigoleur, souriant. || Il est toujours gai; tantôt gai, tantôt triste (→ Alerte, cit. 7; 1. bas, cit. 84; bout, cit. 45; étourdir, cit. 17). || Un enfant gai, très gai. — ☑ Loc. Un gai luron. Boute-en-train, drille, vivant (bon).Un caractère gai et facile. || Naturellement gai (→ Animer, cit. 33). || Il est d'humeur gaie. → Il n'engendre pas la mélancolie; être en train. ☑ Gai comme un pinson, comme un bouvreuil. || Oiseau, animal vif et gai (→ Alouette, cit. 3).
1 Pleure de le voir gai comme un oiseau des bois.
Baudelaire, les Fleurs du mal, Spleen et Idéal, « Bénédiction ».
2 (…) une Mélek si foncièrement gaie de tempérament que même ses longues détresses n'avaient pu éteindre l'éclat de son rire.
Loti, les Désenchantées, VI.
3 (…) madame Sabatier était bonne fille, saine, gaie, et riait souvent.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 386.
3.1 (…) seuls MM. Morice et Bidault seront gai-z-et-contents (…)
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 112.
N. B. Allus. à une chanson populaire ancienne à la gloire de l'armée française, En revenant de la revue.
Spécialt. Dont la gaieté provient d'une légère ivresse. || Au milieu du repas, il commençait à être gai. || Je n'étais pas ivre, simplement un peu gai ! Éméché, émoustillé, gris.
2 (Choses). En épithète, plutôt après le nom; l'antéposition est stylistique, sauf dans des locutions. Qui marque de la gaieté; où règne la gaieté. || Un visage gai et riant. Émerillonné, épanoui, éveillé. || Une voix gaie (→ Chuchoter, cit. 1). || Dire une chose d'un air gai (→ Engageant, cit. 2). || La gaie rumeur d'une fête (→ Entendre, cit. 35). || Une mélodie fraîche et gaie (→ Aubade, cit. 1). || Verve éblouissante et gaie (→ Animer, cit. 14). || Le repas fut très gai. Animé (cit. 42). || Réunion, conversation gaie. || Une époque heureuse et gaie. || Il n'a pas une vie bien gaie. Drôle. || Rien de plus gai, selon Montaigne, que la vraie sagesse (→ Enjoué, cit. 1). — ☑ Littér. Le gai savoir : la poésie des troubadours (titre d'une œuvre de Nietzsche).
4 (…) un clerc du gai savoir qui voyage avec sa gourde et son rebec (…)
Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, L'air magique de J. de Vitteaux.
5 La soirée fut vive, gaie, aimable. La belle humeur souveraine du grand-père donna l'ut à toute la fête (…) On dansa un peu, on rit beaucoup; ce fut une noce bon enfant.
Hugo, les Misérables, V, VI, II.
6 (…) d'une voix gaie, toujours prête à pétiller sous la pression d'une malice intérieure.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 209.
Vieilli. Empreint d'une gaieté légèrement licencieuse. Égrillard, gaillard, leste, libre. || Tenir des propos un peu gais après boire. || Le second couplet de cette chanson est plutôt gai.
7 (…) la chanson gaie, bachique, épicurienne, le genre grivois, gaillard, égrillard (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 15 juil. 1850, t. II, p. 287.
3 (V. 1300, vert gay). Qui inspire de la gaieté. || Un auteur gai. Amusant, comique, divertissant, drôle. || Le Mariage de Figaro est une comédie particulièrement gaie.(Choses concrètes). || J'aime ces couleurs gaies. Riant, vif. || C'est la pièce la plus gaie de l'appartement. Clair, ensoleillé, exposé (bien). || Avec des meubles de bois clair, votre chambre serait beaucoup plus gaie. Agréable, plaisant. || Comme c'est gai, cette vue sur le parc ! || Le temps n'est pas gai, aujourd'hui. — ☑ Loc. Le gai Paris, américanisme traduisant une vision de Paris comme (gay Paris) capitale des plaisirs.
8 (…) la pièce, une des plus gaies qui soient au théâtre, est écrite sans la moindre équivoque (…)
Beaumarchais, Lettre sur le Barbier de Séville.
9 Le style et le sentiment dans la couleur viennent du choix, et le choix vient du tempérament. Il y a des tons gais et folâtres, folâtres et tristes, riches et gais, riches et tristes, de communs et d'originaux.
Baudelaire, Curiosités esthétiques, Salon de 1846, III.
10 Cette cour était gaie à cause des bêtes de toute espèce et des gens de service qui la fréquentaient.
France, le Livre de mon ami, Livre de Pierre, V.
(Souvent antéposé, en épithète). || Un gai soleil, un gai rayon (→ Aller, cit. 4). || Une gaie matinée de printemps. || Le temps n'est pas gai aujourd'hui.Tout cela n'est pas gai, hélas ! où allons-nous ? Encourageant, folichon, réjouissant. Iron. || Nous voilà encore en panne, c'est gai !
11 On n'avait pas allumé d'autre chandelle, on négligeait même de moucher celle qui brûlait; et ce n'était pas gai, cette cuisine sombre et nue de paysan pauvre, avec le râle d'agonie de ce corps tassé près de la table.
Zola, la Terre, II, II.
12 (…) on ne doute que de ce qu'on désire éperdument; et ce n'est pas gai.
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 153.
Vin gai, agréable. — ☑ Loc., par métonymie du sens 1., spécialt. Avoir le vin gai : être facilement émoustillé par le vin (opposé à avoir le vin triste).
4 Interj. Vx. (Par ellipse, pour : que l'on soit gai !). || Allons, gai ! : de l'entrain ! du mouvement ! (se dit surtout dans les chansons populaires). || Gai, gai ! marions-nous !
tableau Principales interjections.
5 (Par francisation graphique de gay). Homosexuel. Gay.
CONTR. Abattu, affligé, atrabilaire, chagrin, désolé, dolent, grognon, hypocondre, maussade, mélancolique, morne, morose, pleurard, triste. — Brumeux, ennuyeux, noir, sérieux, sombre. — Attristant, décourageant, désolant.
DÉR. et COMP. Gaiement, gaieté. Égayer. — V. aussi Égailler (s').
HOM. Gay, gué.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gaie — GÁIE, găi, s.f. Nume dat mai multor păsări răpitoare de zi, asemănătoare cu uliul, cu ciocul coroiat, cu gheare puternice şi cu coada bifurcată (Milvus). ♢ expr. Se ţine gaie după (sau de) cineva, se zice despre o persoană de care nu poţi scăpa.… …   Dicționar Român

  • gaie — gaie, gaiell obs. forms of gay, gaol …   Useful english dictionary

  • gaie — gai, gaie (ghé, ghée) adj. 1°   Qui a de la gaieté. •   Un jour, gaie et l esprit plus content que jaloux, Je suivais en Argos cet infidèle époux, ROTR. Herc. mour. II, 2. •   C est, dit Tertullien, à la vérité seule qu il appartient de railler,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gaie — sa·gaie; …   English syllables

  • Gaie France Magazine — Gaie France Gaie France, ou Gaie France Magazine était un magazine mensuel français homosexuel, fondé en 1986 par Michel Caignet. Vendu en kiosques, Gaie France se voulait une revue homosexuelle à ambitions culturelles et politiques proche de la… …   Wikipédia en Français

  • Gaie France — Gaie France, ou Gaie France Magazine était un magazine mensuel français homosexuel, fondé en 1986 par Michel Caignet. Vendu en kiosques, Gaie France se voulait une revue homosexuelle à ambitions culturelles et politiques proche de la Nouvelle… …   Wikipédia en Français

  • Gaie science ou gai savoir — ● Gaie science ou gai savoir se disait autrefois de la poésie des troubadours (par opposition à la théologie, à la philosophie, etc.) …   Encyclopédie Universelle

  • gáie — s. f. (sil. ga ie), art. gáia, g. d. art. gãii; pl. gãi …   Romanian orthography

  • GAIE — Gaiae …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • Fréquence Gaie — Radio FG Propriétaire FG Concept Slogan « My DJ Radio » Langue Français Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”